Georges Eekhoud

Écrivain anversois (1854-1927), Georges Eekhoud est principalement connu pour ses romans naturalistes. Il fut également journaliste, critique d’art, professeur de littérature à l’Académie des Beaux-Arts et aux Écoles normales de Bruxelles. Collaborateur de La Jeune Belgique, il s’en sépare pour fonder Le Coq Rouge, qui défend un art moins élitiste. En 1921, il est l’un des premiers à siéger à l’Académie royale de langue et littérature françaises de Belgique. La Nouvelle Carthage a obtenu le Prix quinquennal de littérature en 1888.

La Nouvelle Carthage
La Nouvelle Carthage
Georges Eekhoud
2015

La Nouvelle Carthage , c’est Anvers à la fin du xixe siècle. Dans ce milieu d’opulence et de haine du pauvre, le jeune Laurent Paridael grandit au sein d’une bourgeoisie qui ne répond ni à ses goûts ni à son sens de la justice. Il se... En savoir plus

Voyous de velours
Voyous de velours
Georges Eekhoud
1991

L’autre vue se situe dans le populaire quartier des Marolles à Bruxelles et décrit l’administration passionnée de Laurent Paridael pour les voyous, les ouvriers. Ce livre est un témoignage de la révolte d’un écrivain anticonformiste... En savoir plus




Index
Des Auteurs Des titres
Espace nord sur
logo_small
Actualité de la collection, nouvelles parutions, critiques et autres infos utiles...
Rejoignez-nous